L'histoire

En 1985, Dominique Léandre-Chevalier a repris les vignobles, après le décès tragique de son père suite à un accident au chai.  

Le domaine avait 12ha. L’évolution a conduit à une importante mécanisation. Cette approche du travail ne lui convenait pas et après de longues réflexions et quelques rencontres, DLC a décidé de garder 10% du vignoble. 

En 1990 il travaillait 1,2ha à l'ancienne en tenant compte de l’expérience acquise avec son père et aussi des récits que lui racontaient ses grands-parents. 
Chaque année depuis 20 ans, il se met en question est totale avec pour souci constant, l'amélioration de la qualité, en accompagnant au mieux le travail de la nature. 

Aujourd’hui, sur ses 3ha de vignobles soigneusement choisis des parcelles de la famille, il fait un travail de jardinier ou le cheval reste son meilleur allié.